MOUSTIQUES TIGRES : LES DEUX-SÈVRES EN VIGILANCE ROUGE

Vous l’avez certainement lu dans la presse, les moustiques tigres sont de retour et le département des Deux-Sèvres a été placé en vigilance rouge.

Vecteur potentiel de la dengue, du chikungunya ou du zika, le moustique tigre représente un risque de santé publique.

Des gestes simples peuvent être adoptés pour limiter leur propagation, et leur signalement a été facilité par un portail dédié.

.

.

LES RECONNAÎTRE

  • Il est rayé noir et blanc (corps et pattes)
  • Il est très petit (5mm)
  • Sa piqûre est douloureuse
  • Il pique durant la journée (ce n’est pas lui qui vous empêche de dormir)

.

.

LES SIGNALER

Afin d’en connaître la progression, mettre en place des mesures de lutte contre les moustiques tigres ou de traitements si nécessaire, l’ARS a lancé un programme de surveillance pendant la saison active du moustique (de mai à novembre).

Pour signaler la présence de moustiques tigres, rendez vous sur  https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/

LES BONS GESTES À ADOPTER

  • Contrôler les récupérateurs d’eau (ASTUCE : Vous pouvez tendre un tissu à la sortie de la gouttière pour bloquer l’accès des moustiques à votre récupérateur d’eau)
  • Éliminer les endroits où l’eau peut stagner (ASTUCE : Vous pouvez mettre du sable dans les soucoupes de vos pots de fleurs pour absorber l’humidité)
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie
  • Couvrir les réservoirs d’eau

.

PLUS DE RENSEIGNEMENTS

Le site de l’ARS propose des informations détaillées sur la lutte anti-vectorielle du moustique tigre.