Les décisions du Conseil Municipal du 25 mai 2021

Le conseil municipal s’est réuni le mardi 25 mai 2021 dans la salle des fêtes de Mougon.

.

Analyse des besoins sociaux 

Le rapport de synthèse de l’analyse des besoins sociaux de la commune est présenté au conseil municipal.

.

Décision modificative N°1 

Le conseil municipal valide à l’unanimité la modification du budget principal, au crédit du chapitre 67-623 pour 5000€ et au débit du chapitre 22 pour -5000€.

.

Exonération des droits de place 

Le conseil municipal décide à l’unanimité d’exonérer les commerçants des droits d’occupation du domaine public pour 2021 afin de soutenir leur reprise.

.

Tarifs périscolaires 2021/2022 

Le conseil municipal valide l’augmentation de l’ensemble des tarifs de 0,05€ par repas pour la cantine, et de 0,05€ par heure de garderie, et maintient les tarifs indexés sur le quotient familial. La participation de la commune aux transports scolaires est fixée à 60% du reste à charge. La commune conserve par ailleurs la gratuité des navettes pour les déplacements entre les sites scolaires (maternelle et primaire) de la commune.

.

Création d’un marché de producteurs 

Le conseil municipal valide le règlement intérieur du futur marché de producteurs locaux, et valide les droits de place à un tarif de 0,40 cts/ml sans électricité et 0,60 cts/ml avec électricité.

.

Charte de la citoyenneté participative 

Dans le cadre de l’ouverture de ses commissions aux habitants, le conseil municipal valide la « charte de la citoyenneté participative » et la présentera aux habitants qui se sont portés volontaires.

.

Dispositif « Argent de poche » 

Le conseil municipal valide la mise en place du dispositif « argent de poche » pour les jeunes Aigondignois, âgés de 16 ans révolus jusqu’à la veille de leurs 18 ans, sous la forme d’activités d’une demi-journée de 3h, dans la limite de 20 demi-journées/enfant/an. Ils se verront remettre une indemnisation de 15€/demi-journée. Ces activités seront réalisées sur des périodes de vacances scolaires (été, Toussaint, printemps). L’objectif est de créer du lien entre les jeunes, les habitants et les élus. Une expérimentation d’un mois sera proposée cet été afin d’ajuster le dispositif. 

.

Informations diverses 

Le distributeur automatique bancaire devrait entrer en fonction le 29 juin 2021. Demande d’une subvention dans le cadre du plan de relance pour s’équiper d’un outil collaboratif interne. Présentation des fiches CRTE (Contrat de Relance pour la Transition Énergétique) transmises à Mellois en Poitou. Mise à disposition gratuite de la salle des jeunes de Mougon aux candidats aux élections départementales et régionales.

.

Le rapport de synthèse de l’analyse des besoins sociaux de la commune a été présenté lors du conseil municipal du 25 mai dernier.

Cette analyse fait le constat d’une population aigondignoise jeune (27% de – de 18ans) constituée majoritairement de familles avec ou sans enfants qui s’installent durablement sur la commune (82% de propriétaires), et y restent attachés, plus de 18 ans en moyenne. Cependant, la population tend à vieillir (+235 séniors en 10 ans en lien avec la présence de l’EHPAD Les Babelottes et les villages antennes séniors à Mougon et Thorigné).

Les Aigondignois bénéficient de la proximité du bassin d’emploi de Niort, et le taux de chômage reste faible (6%), avec une majorité d’actifs ouvriers, employés et de professions intermédiaires. La création d’entreprise reste dynamique, mais elle est constituée majoritairement de micro-entreprises et d’autoentrepreneurs.

Les ménages ont un revenu moyen supérieur à la moyenne Deux-Sévrienne et sont imposés pour 46% d’entre eux (contre 38% en Deux-Sèvres). Pour autant le taux d’octroi de la prime d’activité (32% des allocataires CAF) y est plus important qu’ailleurs. Une part de la population est donc active mais modeste.

Les familles avec enfants constituent 48% des familles Aigondignoises, soit davantage que sur l’ensemble du territoire métropolitain. Le surcout financier qu’implique la prise en charge des enfants (cantine, loisirs, transports…) ne doit pas être négligé lors de cette analyse des revenus des ménages aigondignois.

Cette structure « familiale » de la population implique également pour la commune d’Aigondigné des besoins en équipements adaptés (école, garderie, terrain de jeux…) alors même que le potentiel fiscal de la commune reste faible (563€/ habitant en 2019 contre 863€ en Deux-Sèvres).

Pour autant, le taux global de couverture de l’accueil des jeunes enfants est très bon (94%) à Aigondigné, supérieur aux territoires alentours. En revanche, le taux d’associations pour 100 habitants est de 1.7 contre 2.8 en Deux-Sèvres. Les Aigondignois créent peu d’associations, peut-être par manque de temps, ou par manque d’équipements disponibles. Dans le domaine du sport, la commune dénombre pourtant un taux de licenciés sportifs de 31,7% contre 26.6% en Deux-Sèvres. Le besoin est donc réel, d’autant plus que ces licenciés sont en majorité âgés de moins de 19 ans. La facilitation au sport, et l’accès à la culture sont 2 enjeux prioritaires pour les années à venir.

Enfin, la population des séniors augmente, et avec elle, de nouveaux besoins verront le jour d’ici à quelques années. L’accès aux soins, la mobilité, l’offre de commerce de proximité et de services publics… Ce sont autant de questions que la commune doit se poser aujourd’hui pour répondre aux besoins de demain.