Le chèque énergie

Mis en œuvre par l’État pour remplacer les tarifs sociaux de gaz (TPP) et d’électricité (TSS) au 1er janvier 2018, le chèque énergie a pour mission d’aider les ménages aux revenus modestes à payer les factures de leur logement (électricité, gaz, travaux de rénovation énergétique…). En 2019, il a également été étendu à 5,8 millions de ménages bénéficiaires, contre 3,6 millions en 2018.

Les chèques énergie sont attribués par l’Etat sous condition de ressources, avec une valeur unitaire comprise entre 48 et 277 euros. Ils sont attribués sur la base de la taxe d’habitation et de la déclaration de revenus que les ménages réalisent chaque année auprès des services fiscaux.

Pour savoir si vous êtes bénéficiaire CLIQUEZ ICI ou appelez le 0 805 204 805 (Appel et service gratuits).

Les bénéficiaires n’ont aucune démarche spécifique à accomplir les percevoir ; ils le reçoivent à leur nom, à leur domicile, une fois par an (courant du mois d’avril) et est valable jusqu’au mois de mars de l’année suivante.

Le chèque énergie permet de régler tous les types de dépenses d’énergie du logement :

– les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) ;

– les charges d’énergie incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL) ;

– certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement, réalisées par un professionnel certifié. Pour connaître la liste des prestataires éligibles, il faut consulter le portail rénovation-info-service.gouv.fr ou appeler le 0 808 800 700.

Les droits connexes : Le chèque est accompagné d’une attestation de droits connexes pour bénéficier de droits associés aux chèques énergie tels que la gratuité de la mise en service de l’électricité ou du gaz naturel ou un abattement de 80% sur les frais de déplacement en cas de coupure due à un impayé.

Pour plus de renseignements sur les chèques énergie CLIQUEZ ICI

Pour obtenir les coordonnées et horaires d’accueil du CCAS : CLIQUEZ ICI